Warm inside

Entrée libre
Romy Alizée — exposition photo
Point Éphémère
Du 15.09 au 27.09 
Jeudi 15.09 dès 19h — Vernissage
Samedi 17.09 à 20h — Visite performée avec l’artiste
et Dominique Gilliot 
format 30x40_7.jpg

© Romy Alizée

Il y a des chaises, des dos, des têtes, des tables de massages, de grands canapés, quelques lits, des sièges de cinéma. Par dessus il y a des chattes, des jambes aux mollets tendus, des gants en latex, des flaques et gouttes mouillées et lubrifiées, des meufs qui s’aiment. Et tout autour, les visages et les corps des gentes qui émergent, ému·es, parce qu’après avoir été « autant en dessous », c’est important de pouvoir se poser, être en place consentie et fièr·e. L’intensité du travail de Romy Alizée se situe dans l’écart et l’équilibre entre le sérieux et la dérision du sexe, qui va avec ceux de la pose et de la performance. Ses photos sont en quelques sortes des répétitions visant à nous persuader que d’autres rapports à nos corps et nos sexualités sont possibles. Elle dit : « ça commence par les images, ensuite il y a la pratique ». 

— Olga Rozenblum 

Romy Alizée (née en 1989 aux Sables d’Olonne) est une artiste photographe,  performeuse, actrice et réalisatrice. 

Romy n'a pas fait d'école d'art mais une école de théâtre, ainsi que beaucoup  d'autres formations "de terrain". 

Son travail photographique a fait l’objet d’un premier livre, Furie, publié aux  éditions Maria Inc. (2018), et a été exposé dans plusieurs pays (France, Chine,  Portugal, Suisse…) : à la galerie SheBam!, à la Nuit de l’Année - Rencontres  Photographiques de Arles, à la Scène Nationale d’Orléans, au Centre de la Photographie de Genève…  

Depuis 2019 elle co-réalise avec l’actrice Laure Giappiconi la série de courts métrages photographiques Romy & Laure (Le Secret de l’Homme Meuble, Le  Mystère du Plug Enchanté, Happées par Le Trou Spatio-Temporel !).

Intéressée par la performance et l’écriture, Romy Alizée s’associe avec l’artiste  Marianne Chargois sur la conception du spectacle Gaze.S, manifeste radical et  autobiographique autour des enjeux liés aux travail sexuel. Elles le jouent,  depuis 2 ans, à l'Usine (Genève), au KLAP (Marseille) ou encore au Beursschouwburg  (Bruxelles). 

En 2022, son projet de documentaire sonore Des Filles comme ça, co-écrit  avec l’artiste Élisa Monteil, reçoit deux bourses : l’aide aux auteur·ices de  podcast du ministère de la Culture, et Brouillon d’un Rêve Sonore de La Scam. 

En parallèle, Romy Alizée collabore régulièrement avec le journal Libération  comme portraitiste et joue en tant qu’actrice pour Yann Gonzalez (Fou de  Bassan), Valentin Noujaïm (Vénus Rétrograde), Alexis Langlois (Les Démons de  Dorothy) ou encore Lucie Borleteau (À mon seul désir).  

WARM INSIDE, sa première exposition personnelle, présente une sélection de  photographies réalisées entre 2016 et 2022, issues de diverses séries : Things I  Imagined, Furie, Just Us. Elles ont pour lien de raconter une histoire subjective de l'émancipation, du désir et de l’identité lesbienne, autour de sa propre image et de celle de sa  communauté. 

www.romyalizee.fr  •  instagram.com/romixalizee

 

Avec le soutien de : Scène Nationale d'Orléans ; Granon Digital pour les tirages et Olga Rozenblum.