1/3

MERCURES

SUZANNE
11.09 / 19h & 21h30
Point Éphémère
11 en prévente  
13 sur place

Dans MERCURES, SUZANNE s’intéresse aux corps comme l’alphabet d’un langage commun. Entre expression brute et gestes travaillés, elle s’approprie chaque mouvement pour communiquer et les transforme en partition dansée. Dans ce menuet baroque et minimal, la mécanique hypnotique des danseurs s’enclenche et tout au long de la pièce, leurs voix et leurs corps ne cessent de transmettre les mots : “RENCONTRONS-NOUS”.

Création : SUZANNE

Mise en scène : Lorenz Jack CHAILLAT-CAVAILLÉ, Julien CHAUDET, Julien DERANSY & Eurydice GOUGEON-MARINE

Collaboratrice artistique à la mise en scène : Mélina FERNÉ

Interprètes : Lorenz JACK CHAILLAT-CAVAILLÉ, Julien CHAUDET, Julien DERANSY, Mélina FERNÉ & Eurydice GOUGEON-MARINE

Création sonore : Matias ENAUT

Avec le soutien de Micadanses Paris

SUZANNE est une compagnie de danse et de performance basée à Paris, créée en Octobre 2017 et dirigée par Lorenz Jack Chaillat-Cavaillé, Julien Chaudet, Julien Deransy et Eurydice Gougeon-Marine. Ces quatre performeurs aux parcours artistiques très différents (Arts, Histoire de l’art, Architecture, Commissariat d’exposition, Théâtre, Cinéma,…) se sont rencontrés lors de la Nuit Blanche 2017 sous la direction d’Olivier Dubois et forment aujourd’hui une communauté d’idées représentée par un personnage féminin fictif : SUZANNE.

Le travail de SUZANNE trouve son identité et ses divers moyens d’expression dans une qualité de mouvement minimaliste, qui met l’accent sur la précision d’exécution. La beauté des corps est révélée par une gestuelle ancrée dans le familier, la sobriété et la réflexion. Ses terrains favoris jusqu’à présent ont été les gestes du quotidien, l’exploration de leur application à un vocabulaire scientifique, et de manière plus générale, le langage. L’exploration du langage dans ses divers systèmes de communication en créant un vocabulaire de gestes extrêmement précis, codifié où le mouvement et le corps sont des outils vecteurs de message(s).

 

Aujourd'hui ils.elle forment une communauté d’idées représentée par un personnage féminin fictif : SUZANNE. SUZANNE est l’idée d’une entité artistique autonome, aussi multiple que singulière dont la volonté de se professionnaliser s’accompagne d’une véritable envie d’explorer de nouveaux territoires artistiques, où l’art contemporain rencontre l’art vivant, où la performance se mêle à la danse, ou bien parfois l’une succède à l’autre, sans volonté claire de les séparer.

SUZANNE est LORENZ JACK CHAILLAT-CAVAILLÉ, historien de l’art et curator spécialisé dans les études de genre et masculinistes au prisme de l’art contemporain. Entre 2014 et 2018, il s’engage comme interprète auprès d’artistes chorégraphes tels que Liz Santoro, Boris Charmatz, Olivier Dubois, Célia Gondol... Ses expériences multiples avec Tatiana Julien ( “ DANCING MUSEUMS ” - “ La mort et l’extase ” ) et Tino Sehgal (Carte Blanche au Palais de Tokyo), ont confirmé son envie de co-créer sa propre compagnie : SUZANNE.


SUZANNE est JULIEN CHAUDET, formé au Laboratoire de Formation au Théâtre Physique ; il est comédien, performeur, danseur et vidéaste. Dans sa pratique artistique, il s’épanouit en tant qu’acteur/créateur dans des projets engagés et travaille comme interprète, aussi bien au théâtre (Théâtre du Balèti, Compagnie Ricci/Forte, Angélica Liddell), qu’au cinéma (Amor Hakkar, JP Bouix) ou en studio de danse (Olivier Dubois). Depuis 2017 il est le directeur artistique du projet musical MOLPÉ.


SUZANNE est JULIEN DERANSY, diplômé d’Architecture à Paris, il décide d’orienter sa pratique vers les arts visuels. Il explore et explose ses connaissances en architecture au profit de la création d’objets dont le sens et la production le désintéressent totalement en 2016. Depuis sa collaboration avec Tino Sehgal, il dirige sa pratique de façon inattendue mais tout à fait logique, vers la danse qu’il considère comme “ la première architecture ”.

SUZANNE est EURYDICE GOUGEON-MARINE, diplômée d’Histoire de l’Art de l’Ecole du Louvre et performeuse. Elle a reçu une formation en danse classique, contemporaine, jazz et musique dans différents conservatoires (CRR Lille, région parisienne). Après un master de recherche sur la sculpture du Cambodge, elle revient depuis 2017 à la danse en co-créant SUZANNE. Elle s’engage aussi en tant qu’interprète auprès d’artistes chorégraphes (Olivier Dubois en 2017) ou plasticiennes, (Nefeli Papadimouli; YGRG-Young Girl Reading Group en 2019).