14.09.19

19H30

Carreau du Temple

CONSPIRATION

TAREK LAKHRISSI & LOUP

PERFORMANCE MUSICALE

 

Au début des années 2000, Loup et Tarek étaient des ados émo (presque) comme les autres. Enfermé·es dans leurs chambres, à quelques centaines de kilomètres l’un·e de l’autre, iels pleuraient, dansaient, rêvaient, chantaient, sur les mêmes tubes, les mêmes sons, les mêmes paroles. 

Kyo, L5, Amel Bent, Jenifer, Lorie, Alizée : c’est les mêmes mots, les mêmes moods qui nourrissaient leurs mélancolies. Récemment, iels ont eu envie d’écouter à nouveau ces chansons, de convoquer à nouveau ces fantômes pops de leurs passés à moitié communs, pour leur demander ce qu’ils auraient à (leur) dire aujourd’hui, en 2019.

conSpiration c’est un moment pour respirer ensemble, pour réclamer nos mélancolies comme des affects systémiques, indécollables de nos identités, nos décalages, nos queerités. 

Pour Tarek et Loup, chanter avec leurs adolescences, c’est prendre soin des futurs possibles, c’est recomposer les violences structurelles en douceur et par les interstices, c’est politiser leurs états d’âmes comme un état des lieux, réclamer une visibilité évanescente pour mieux hanter les couloirs étincelants de l’hétéroblantriarcat. 

Tarek Lakhrissi (né en 1992, Châtellerault FR) est un artiste et poète basé à Paris. Ses travaux ont été présentés à la Hayward Gallery (London, UK), La Galerie, CAC (Noisy-Le-Sec FR), Palais de Tokyo (Paris, FR), Fondation Gulbenkian (Paris, FR), Fondation Lafayette Anticipations (Paris, FR), Bétonsalon (Paris, FR), DOC ! (Paris, FR), La Gaité Lyrique (Paris, FR), Auto Italia South East (Londres, RU), SMC/CAC (Vilnius, LT), Kim? (Riga, LV), Artexte (Montréal, CA), Confort Moderne (Poitiers, FR), Circa Projects (Newcastle, RU) ou encore Zabriskie (Genève, CH). Habitué du festival, Tarek revient à Jerk Off pour la troisième fois, après la performance Blouse Bleue l’année dernière.  

 

Loup est danseuse, pute, trans et intolérante. Elle fait partie du collectif dance for plants et du groupe de recherche Morts Vivantes. Elle vit dans la forêt en Auvergne, et prend soin des choses, des personnes et du monde au sein de communautés queers, rurales, décoloniales. Elle a récemment publié le poème Je suis pas trans dans la forêt (Papier Machine, #8,5) et l’essai Danser est un service écosystémique et être trans aussi (Klima #2).

© 2019 Jerk Off / Conception graphique Alexandre Techer

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon